Un outil qui pourrait nous sauver la mise

Voici un outil intéressant de plus à connaitre , Michael A. Gayed qui est le « Chief Investment Strategist » du Hedge funds Pension Partners s’en sert pour ses prises de décisions. Ce ratio fonctionne à merveille. Il anticipe les gros mouvements du marché.

Sans-titre-15

IEF est un tracker obligataire (obligation nominal) et le TIP est un tracker obligataire aussi mais qui offre une protection contre l’inflation. Nous serions donc à court terme en déflation.
En 2008, l’indicateur a commencé à plonger en juillet, soit deux mois avant la faillite officielle de Lehmann Brother.
En 2010, l’indicateur commence à chuter fortement en mars et avril, quelques semaines plus tard les mauvaises nouvelles sur l’état de la Grèce et le flash krach surviennent quand on s’y attendait le moins.
Pour 2011, le ratio tombe comme une roche depuis juillet. Nous devons nous attendre à quelque chose de mauvais dans les prochains jours, du moins si ce pouvoir d’anticipation est bien effectif une fois de plus.

Les investisseurs institutionnels continuent de sortir des actions

Rappel important :
Cet indice est important puisqu’il sonde les grands gestionnaires de portefeuille sur leur intention d’investir dans les valeurs plus risquées comme les actions. Le state street fonctionne comme ceci : il nous indique le meilleur moment pour investir et montre la tendance des institutionnels (les zinzins). Ce sont eux qu’il faut suivre pour être dans le bon sens (en théorie). Idéalement, pour vos placement MT et LT, il vaut mieux commencer à acheter par vagues successives quand le ratio est inférieur à 100 et commence à remonter. Inversement, si sur 2 à 3 mois, l’indice de confiance baisse, vous aurez intérêt à réduire votre exposition en actions. Ces investisseurs sont les principaux acheteurs de titres plus risqués et les premiers vendeurs https://twitter.com/EmileHerbert, bien avant les particuliers. Pour consulter l’indice ce lien :
http://www.statestreet.com/investorconfidenceindex/

Pour vous faire une idée voici un PDF reprenant la valeur de cet indice depuis 2002. Au plus fort de la crise de 2008, il avait chuté jusqu’au niveau de 82.1. L’indice attribue une signification particulière aux changements de sentiment des investisseurs vis-à-vis du risque: plus le pourcentage de leurs placements en actions est élevé, plus leur tolérance au risque, et par conséquent leur confiance, est grande. 100 correspond au niveau neutre où les allocations des investisseurs en actifs à haut risque n’augmentent pas plus qu’elles ne diminuent.

Sans-titre-16

Posted in La crise